IMG_6207

Le label « Patrimoine du XXe siècle » est un label officiel français créé en 1999 par le ministère de la Culture pour être décerné à des réalisations architecturales et urbanistiques appartenant au patrimoine culturel du XXe siècle et considérées comme remarquables.
Contrairement à l’inscription ou au classement aux  monuments historiques par exemple, il n’en résulte pas de mesure de protection ou de contraintes particulières, il s’agit simplement d’une mise en lumière des productions labellisées, par diverses mesures de promotion telles que l’apposition d’une plaque informative sur l’édifice.
Ces mesures visent à attirer l’attention non seulement des décideurs et des aménageurs, mais aussi du public et des usagers, afin de créer une conscience collective de la valeur de ce patrimoine particulièrement exposé, favorisant ainsi sa conservation et sa sauvegarde.

En effet c’est une manière de faire changer le regard sur un patrimoine qui peut sembler peu intéressant, qui peut avoir été oublié, ou qui peut être associé à des éléments négatifs. Incidemment, le label peut aussi constituer un levier de développement du tourisme local. Le label est attribué par le préfet de région, après examen par la Commission régionale du patrimoine et des sites d’une liste indicative établie par un groupe de travail régional. Il peut concerner un bâtiment individuel, public ou privé, un ensemble de bâtiments, voire une commune toute entière. En Lorraine une cinquantaine de sites ont reçu le label, dont 9 dans les Vosges : citons près de nous, une partie du centre ville de Saint-Dié et la chapelle du Valtin.

Plaque patrimoine

Corcieux a aussi reçu le label pour l’ensemble des bâtiments du centre bourg et le dévoilement de la plaque caractéristique a fait l’objet d’une cérémonie en présence de David Valence, maire de Saint-Dié et Conseiller Régional et de Jean-Marie Lalandre,  Conseiller Régional, le vendredi 17 septembre en prélude aux journées du patrimoine.